Ouverture du festival Mauvais Genre 2013

0
32

Mauvais-GenreHier soir avait lieu l’ouverture de ce festival tourangeau ambitieux, tourné vers l’international (et non l’Internationale, encore que l’affiche de cette année laisse planer le doute…), dans la salle 7 du complexe cinéma CGR centre.

Pour un lancement en milieu de semaine, alors que les températures restent fraîches, la fréquentation était positive puisque deux longues queues (ça c’est pour mon ami Fibre Tigre s’il me lit) s’étaient formées dans le hall. Public hétéroclite mais plutôt jeune – quoique un gang de racailles de 60 piges en loden qui m’a grillée dans une file était peut-être dans la salle, les spectateur/trices se sont installé/es dans les fauteuils rouges dans une ambiance popcorn plutôt sage. Je pense que le public se réserve pour la Nuit Interdite de vendredi.

Après un discours de Gary Constant, l’organisateur et initiateur de Mauvais Genre,  qui aurait gagné en fluidité s’il avait été « moins lu », nous avons pu voir présentés deux films en avant-première en France (car le festival peut se vanter de voir ses diffusions considérées comme des sorties en salle, une forme de reconnaissance technique) :

Dark-SkiesDARK SKIES
Réalisation et scénario : Scott Charles Stewart
Genre : Thriller fantastique, épouvante
Année : 2013
Durée : 97 min
Casting : Keri Russel, Josh Hamilton, Dakota Goyo, Kadan Rockett, J.K. Simmons
Format et nationalité : Long métrage américain/canadien

Synopsis 
Banlieue pavillonnaire américaine contemporaine. La famille Barrett connaît une mauvaise passe suite au licenciement du mari. Les traites et le stress s’accumulent alors que d’étranges manifestations nocturnes viennent perturber un quotidien déjà tendu. D’après le fils cadet, « l’homme de sable » leur rend visite la nuit…

Upside-DownUPSIDE DOWN
Réalisation et scénario : Juan Solanas
Genre : Romance, fantastique, science-fiction, drame
Année : 2012
Durée : 100 min
Casting : Jim Sturgess, Kirsten Dunst, Timothy Spall
Format et nationalité : Long métrage franco-canadien

Synopsis
Dans un système solaire bien différent du nôtre, deux planètes jumelles possédant chacune leur gravité, mais aussi deux classes sociales bien distinctes – favorisés VS. défavorisés – vont voir éclore une histoire d’amour sincère mais singulière. S’affranchir de l’étiquette, du poids social et de la gravité. Sacré programme !

Bien évidemment, à l’issue du festival je vous proposerai un article plus détaillé pour certains des films visionnés afin de vous en dire davantage à leur sujet.
Patience et longueur de temps…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here