jeudi, avril 19, 2018

Ouverture du festival Mauvais Genre 2013

0

Mauvais-GenreLe 27 mars 2013 avait lieu l’ouverture de la 7e édition de ce festival tourangeau ambitieux, tourné vers l’international (et non l’Internationale, encore que l’affiche de cette année laisse planer le doute…), dans la salle 7 du complexe cinéma CGR centre.

Oblivion, le reader’s digest de la SF

4

Oblivion-coverÀ l’occasion de l’émission Plan Séquence de Radio Campus Tours où j’étais la caution « films de genre », j’ai décidé pour une fois de me décider à aller voir Oblivion, le gros film de SF sorti le 10 avril 2013, avant qu’il ne soit retiré de l’affiche (car souvent je me fais avoir, j’ai toujours été longue à la détente).

Festival Mauvais Genre 2013 jour 2/6

0

Mauvais-GenreOkay j’arrive après la bataille mais on poursuit avec le festival Mauvais Genre 2013 jour 2 ! En immersion complète du mercredi 27 mars au lundi 1er avril (et c’pas une blague !) à Tours, je compte vous faire un petit topo de chaque journée (je voulais le faire à chaud mais j’ai manqué d’adhérence).

Florilège du jeudi 28 mars.

Reiko the Zombie Shop

2

Reiko the Zombie Shop cover rectoAuteur : Rei Mikamoto
Date de parution française :  de mai 2007 à janvier 2009
Genre : Kowaï (Horreur, gothique)
Format :
11,5 x 17,5 cm
Nombre de pages : 180 en moyenne
Éditeur : Bamboo
Collection : Doki Doki
Nombre de volumes : 11 (série complète)

TERMINATOR : Genisys. Back to La Vista, Baby !

0

2029, les survivants d’un holocauste nucléaire déclenché en 1997 par une intelligence artificielle expansive (IL FAUT TUER TOUS LES HUMAINS) se sont regroupés pour un ultime assaut mené par John Connor. S’ils réussissent à venir à bout des armées de Skynet, le réseau a dépêché un T-800 dans le passé. John pense que l’androïd a été envoyé en 1984 pour tuer sa mère, Sarah Connor. Son lieutenant Kyle Reese se propose alors pour le poursuivre et tenter de protéger cette femme.

[Maladies chroniques] Paie ton confort !

0

Aujourd’hui, j’ai réalisé un geste qui peut paraître anodin à la plupart d’entre nous mais qui reste pour moi un geste inconfortable : je suis passée à la pharmacie. Parce que je suis concernée par la fibromyalgie.